28 février 2007

Liberté d’expression, censure, condamnation, etc.

Un message pour informer de la condamnation ubuesque du dessinateur Placid.

VosPapiers_couv

Je retranscris ici le texte d’introduction du blog de soutien : nous sommes tous des cochons.

Notre ami dessinateur PLACID est condamné à payer 500 euros d'amende "pour injure envers une administration, en l'occurrence la police nationale" pour avoir réalisé ce dessin en 2001. A la suite de cet incroyable verdict, nous nous déclarons solidaires du travail de PLACID et de sa liberté d'artiste à s'exprimer de façon originale et humoristique. Nous rejoignons ce blog en dressant notre auto-portrait en cochon pour exprimer notre soutien à PLACID et montrer, en commençant par nous-mêmes, que dérision et bonne rigolade font partie de notre patrimoine national. Qui oserait le contester?

Vous pouvez envoyer vos contributions à une adresse se trouvant sur le blog de soutien. 

Personnellement, j’y ai envoyé une photo de ma création, mais un bon nombre d’auteurs ont déjà apporté leur soutien comme Florent Ruppert et Jérôme Mulot, Philippe Mouchel,  Pierre La Police, Baudoin, Alex Baladi, Jochen Gerner, Aurelia Aurita, Killofer…

D_couverte_suidesque

Voici ici un message issu du blog de Cornélius, avec une lettre de Placid adressée à ses amis, mais autorisée à être diffusée (enfin moi je le comprends comme ça).

De L'art d'être policier

Par Cornélius, vendredi 16 février 2007 à 19:34 - Exclusif! 

Notre camarade Placid nous informe aujourd'hui d'une mésaventure qui donnerait matière à s'esclaffer si elle ne le mettait dans une situation difficile et si elle n'était révélatrice sur le fond d'un projet idéologique dont on pensait avoir été vacciné par l'Histoire. Une fois de plus, les caricatures de Jossot (1866-1951) nous rappellent leur pertinence et le double langage de ces professionnels du "Parler vrai", qu'ils soient ministres ou simplement forts-en-gueule, est à nouveau mis en évidence.

Voici la lettre de Placid:

"Chers amis,
j'ai appris par Le Canard enchaîné que j'ai été condamné à 500 euros d'amende pour "injures publiques envers une administration, en l'occurrence la police nationale", à cause un dessin que j'ai fait en 2001, pour la couverture du livre Vos papiers !, sous-titre : "Que faire face à la police ?".
Je n'ai pas encore reçu le jugement par voie d'huissier, je n'ai pas les détails. Ce livre était publié par les éditions "L'esprit frappeur". L'éditeur, Michel Sitbon, est condamné à 800 euros d'amende pour complicité avec moi, et avec l'auteur du texte, Clément Schouler, membre du syndicat de la magistrature, condamné à 1000 euros d'amende(l'auteur n'est pas condamné pour injure, mais pour diffamation, à cause d'une phrase dans sa préface : "il y a en France des contrôles d'identité aux faciès, et ils se multiplient" (je cite de mémoire).
Le canard enchaîné a diffusé l'info, me nommant Jean-François Duval (mon vrai nom), l'humanité de même. Libération n'a parlé que du cas de Clément Schouler, oubliant la condamnation de l'éditeur et du dessinateur. Politis aussi peut-être (? : l'accès aux articles par leur site est bloqué par un abonnement). J'en oublie sûrement, mais il a été très peu parlé de cette affaire dans la presse, surtout de la condamnation du dessin de couv.
Clément Schouler et son avocat ont fait un pourvoi en cassation. Je sais pas faire ça, ça me gonfle de m'occuper de quoi que ce soit, je me contente de faire cette lettre. Et pas particulièrement pour vous demander conseil, juste pour que l'information circule.
Quelques précisions : le livre, paru en 2001, a été l'objet d'une double plainte (diffamation et injure) de la part de Daniel Vaillant, es-qualité ministre de l'intérieur. Le procès a eu lieu en 2005, je ne me suis pas alors présenté à l'audience et j'ai été relaxé, ainsi que l'auteur et l'éditeur. Le parquet a alors "interjeté appel" (je crois qu'on dit comme ça, qu'est-ce que c'est barbare le langage juridique!). J'étais présent (mais sans avocat) au procés en appel devant la 11ème chambre, le 23 novembre 2006. Le jugement a dû être rendu le 18 janvier dernier.
Pendant ce procès en appel, je me suis défendu. J'ai produit des photocopies d'œuvres de dessinateurs célèbres pour leurs portraits ou caricatures de policiers (Siné, Cabu, Jossot, Thierry Guitard, Steinlen, etc.). Ce qui semblait m'être reproché était le nez retroussé du policier, proche du nez d'un cochon. J'ai aussi produit des exemples de ma production de dessins, ou on peut voir des "nez de cochon" sur toutes sortes de personnages (jardinier, anarchiste, etc.). J'ai enfin montré l'exemple d'une illustration que j'ai faite peu avant dans un magazine pour lycéens, où j'avais représenté une policière sympathique. Etc., etc.
Ce que j'ai appris aussi (comme vous), c'est l'intervention de Nicolas Sarkozy dans le procès Charlie Hebdo récent (NDR: qui, rappelons-le, déclarait à ce même procès "préférer l'excès de caricature à l'absence de caricature"). La comparaison est simple: je suis quand à moi condamné pour une image, suite à une plainte initiée par le ministère de l'intérieur, patron actuel : Sarkozy.
Je ne cherche pas la bagarre. Je sais juste qu'une amende de 500 euros est plus compliquée à supporter pour moi qu'une amende de 500 000 euros pour, disons, un responsable de Elf. (Je suis un artiste, et les artistes sont pauvres, ce n'est pas un mythe)
Après avoir pensé un moment écrire une "lettre ouverte", ou "communiqué de presse", je me contente de diffuser l'info auprès d'un cercle restreint de dessinateurs, journalistes, éditeurs, ou autres que je connais personnellement (vous en faites donc partie).
Vous pouvez en parler si vous voulez à qui vous voulez (...)
Merci de votre attention,
Placid"

Bande son : The Who "Won't Get Fooled Again"

Et bon, je retourne lire 1984, moi...

Posté par Lyaze à 13:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Liberté d’expression, censure, condamnation, etc.

    Rho les bougres.
    Et pourquoi pas condamner aussi Killofer pour ses caricatures de contrôleurs SNCF dans "Billets SVP" à l'Assoc'? Ou tout plein d'autres.
    Ca craint!!
    J'ai ce livre sous les yeux justement! Une réédition de 2002. Lisez-le

    http://www.agora-international.com/boutique/librairie/reference/EF096.html
    etc

    Il ne se démonte pas le Placid, bravo!
    On fait circuler l'info


    Syl

    Posté par Syl, 28 février 2007 à 14:39 | | Répondre
Nouveau commentaire